qqq

13 octobre 2005

A la manière de V.

Il s'est dit que ces quelques notes n'attiraient pas les foules, et qu'il ne pouvait y voir un effet de l'injustice qui peuple ce bas-monde, car elles manquaient décidément d'attraits. Il s'est demandé s'il avait succombé à la mode du blog, ou s'il avait réellement quelque chose à dire. Il a continué, chaque jour, à visiter nombre de ses talentueux confrères, tous plus différents, intéressants et volubiles les uns que les autres, et a envisagé de renoncer.

Il a pour finir pris la décision, sans doute toute temporaire, de n'en rien faire, et de se lancer dans le pastiche sans grâce, l'imitation sans relief, la pâle copie. Il espère qu'on ne lui en tiendra pas rigueur, si tant est que l'on tombe sur ce billet ...

1 Commentaires:

Anonymous Eric C. a dit ...

Bah, tenir un blog c'est surtout écrire pour soi. Bien sur, les visites et les commentaires font plaisir, mais ne doivent pas etre la seule justification à la persévérance. En outre un billet peut très bien intéresser un visiteur, sans pour autant le pousser à réagir ...

15:32  

Enregistrer un commentaire

<< Home